promenons nous dans l’p’tit bois

dimanche après-midi, le petit bois de l’Arsenal a été inauguré avec succés et plaisir ! nous avons pu retrouver Guy Lachaize avec ses jeux en bois et comme toujours une multitude de petits et grands affairés, après notre balade contée ( et chantée), nous avons assisté au spectacle du ginguette show ! quel talent ! à recommander

  

Publicités

avec Robert, il faut s’attendre à tout !!

ah ! ce Robert… quelle chance nous avons de l’avoir !!

non seulement pendant les ateliers, il nous apprend beaucoup de choses mais il se régale avec le conte ;  mais quand même….. (voyez plutôt !!)

Voilà que l’on me demande en express de créer une histoire avec des consignes bien précises ; cette histoire sera contée dans la montagne bourbonnaise. Une fois que j’ai les consignes, je me dis que non… ce n’est pas pour moi ! il faut que ce soit Robert du haut de ses 88 ans qui raconte cette histoire de vieux, au milieu des arbres, qui trouve un grimoire etc…. inutile de dire que Robert est d’accord !                           Nous créons ensemble l’histoire et il la fait sienne (sans problème comme d’hab’) mais voilà qu’il faut aller raconter à 40 kms d’ici et le matin à 9H30 ; moi, je me fais du souci ; ma matinée est très prise, je ne peux vraiment pas aller avec lui ; non, je n’ai pas envie de le laisser aller seul ; il y a beaucoup de virages, il est fatigué, il a…88 ans quoi !!

alors, il demande à l’atelier : personne est libre ; la veille du départ, je téléphone, je cherche : personne peut !

– tu es sûr, Robert…. tu peux y aller seul ?                                                               -mais bien sûr, Fabienne pour qui tu me prends ?!!!!

le jour J arrive ; à midi pas de Robert – à 14 H : pas de Robert ; je téléphone à l’organisateur : une fois, deux fois : c’est le répondeur ! et voilà que je tourne en rond, je n’aurais pas dû etc…. enfin à 18 H : l’organisateur au tél. 

:-  je vois que vous m’avez appelé plusieurs fois, mais ne vous faites pas de souci, Robert est resté avec nous toute la journée, il arrive !!                                                                                                                           

 Et voilà, ça c’est Robert qui une heure après me raconte cette journée extraordinaire qu’il a passée(chut ! je n’ai pas osé lui dire que je mettais fait un sang d’encre !!!)