…sur le chat botté

je vous ai raconté le chat botté (version avec Renard) et je vous ai parlé d’une fin ; Vous êtes nombreux à me demander d’en dire plus

Quand j’ai créé ma version, j’ai pris « le conte populaire français » de Delarue et Ténèze ; je relève pour vous aujourd’hui quelques éléments très intéressants

« Le conte est répandu dans toute l’Europe jusqu’en Sibérie, en Inde, d’où il a essaimé….chez les indiens d’Amérique et en Afrique

On constatera que les versions françaises où l’animal est un chat sont influencées par Perrault, on les retrouve en Italie et en France et dans quelques versions nordiques par contre, lorsqu’il s’agit d’un renard, il vient de la tradition orale uniquement avec des versions venant d’Italie, Sicile, Serbie, Bulgarie….Finlande voire Mongolie. En Afrique ou en Inde l’animal peut être un chacal ou un singe

L’épisode de la fin peu connu, apparait déjà dans la version de Basile (XVIIème) et dans certaines versions orales de Turquie

Alors, cette fin….vous voulez la connaître ?? Benjamin Dicton est donc prince au château du roi. Il est si fier qu’il préfère les attraits de la cour à la compagnie de son ami Renard. Renard déprime : il va jusqu’à faire le mort devant Benjamin pour voir la réaction de celui-ci : « Mais cet animal est mort, jetez le dehors !! » Renard lui reproche amèrement son ingratitude et un peu plus tard, il refait la comédie du mort sur le chemin  » Mais cet animal est mort, faites lui donc une belle sépulture ! » sans plus attendre, Renard y est jeté pour ne plus en ressortir ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :