Bruno de La Salle

Une histoire racontée par de nombreux conteurs. Ici, transmise et proposée par Bruno de La Salle

C’est un oiseau qui ne peut s’empêcher de se moquer des furieux, des violents, des assassins et ceux-là n’en peuvent plus de l’entendre.

Ils le calomnient, ils le battent, ils le torturent mais, à chaque fois, l’oiseau chante quand même.

A la fin, ils le font cuire et ils le mangent pour qu’il disparaisse à tout jamais.

Ils n’auraient pas dû. Le chant n’a pas disparu. Un chant, ça ne se mange pas, ça ne se tue pas,  ça se transmet

Publicités

festival EPOS à Vendome : rayonnant

Il y a des années ‘avec’ et des années ‘sans’ ; et bien cette année c’était « avec » ! nous nous sommes régalées ; je mets les photos en petit pour en mettre beaucoup, mais vous pouvez cliquer dessus pour les agrandir

tous les matins : recherche sur les contes : l’imaginaire, la fiction, la poétique, la variabilité : avec Nicole BELMONT (oui, vous ne rêvez ps ! ) passionnante ! Natacha Rimasson-Fertin qui a permis la réédition des contes de Grimm dans leur intégralité et + (annotation etc… ) des contes merveilleux, racontés, lus dans différentes formes  pour aller jusqu’au contemporain avec Bruno de la Salle épos 005; ainsi, nous avons pu écouter Annie KISS épos 004 dans une version du « corps sans âme » extraordinaire et Pierre Rosat, que nous avions écouter la veille dans un magnifique « poil de carotte » lire : « la boule de cristal » avec un talent non feint !! Bref… l’aprés-midi arrive : et le festival de talent continue : Claire Garrigue épos 007 épos 011 dans les contes d’Espagne : quelle vivacité, quelle énergie et quelle voix ! (elle nous avait époustouflées la veille dans le spectacle de Martine TOLLET : « le chevalier à la peau de tigre » où Claire chantait en polyphonie avec un quatuor géorgien : ouahhhh !!!) puis contes polonais avec Magda Lena Gorska,épos 012 épos 014 une polonaise : beaux contes, beaucoup de charisme et en plus très jolie !! et ce soir là dans la cour du cloitre en plein air : « le vieil homme et la mer » lecture et musique par Dick Annegarn épos 015; le lendemain (un peu sur les genoux) nous sommes allées d’un ravissement à un autre avec Magda Kossidas que nous avions déjà entendu il y a quelques années avec la mythologie grecque mais là, elle nous a dit un « petit Poucet » grec à multiples rebondissements puis nous avons beaucoup ri avec les contes russes très sérieux mais dit par Evelyne Cévinépos 017 et nous attentions avec impatience la soirée en plein air dans la cour du cloitre et là ce fut vraiment l’apothéose ; nous sommes restés jusqu’à très tard dans la nuit et je vous laisse admirer les photos : « le mahâbhârata » j’en suis encore toute émue, allez voir leur site ;  un spectacle où l’on bouge….on boit du thé….on mange (indien bien sûr !) on va voir les musiciens, l’envers du décor, l’expo…. on revient, on s’ébahit ; bref ! ex-tra-or-di-naire ! il y a des choses qu’il faut vivre, qu’il faut avoir vu, qu’il faut ressentir et celle-ci fait partie de celles-là !! Compagnie « jeux de vilains » 13 musiciens, une chanteuse époustouflante et une conteuse qui manipule les marionnettes pendant plusieurs heures (sans texte écrit) : Cécile HURBAULT épos 021épos 023épos 024épos 026épos 028épos 029